Colloques

BnF (Paris), Espace Icare (Issy-les-Moulineaux)

Bérurier Noir

Ce qui s’est joué à travers Bérurier Noir dans ses quelques années d’existence, ce qui s’est exprimé dans ses chansons est ce qu’il nous faut éclairer aujourd’hui pour en comprendre l’importance et la portée.

11

mars 2022

Ce qui s’est joué à travers Bérurier Noir dans ses quelques années d’existence, ce qui s’est exprimé dans ses chansons est ce qu’il nous faut éclairer aujourd’hui pour en comprendre l’importance et la portée.

Affiche

Programme

11 mars, Ouverture — Marie de Laubier

Ouverture — Marino Crespino

Ouverture — Laurent Roturier

Ouverture — Rémi Astruc

Ouverture — Luc Robène et Solveig Serre

Sylvain Boulouque — Ma rage n’est pas perdue : être lycéen au temps des Bérus

Coralie Douat — Itinéraires : écouter les Bérus, trouver sa « raïa » et devenir punk dans les années 2000

Laurent Grün feat. Philippe Gonin — Les Bérus, comment ai-je pu passer à côté ?

Lionel Martin Mad Sax — Sax carnage agité et libre, dommage aux Bérus

Table ronde — Les archives de Bérurier Noir à la BnF: un joyeux merdier

Voto — Punk Fan Club

Voto et Gaboni — 7 avril 1984 : l’unique concert des Bérus avec un batteur

Baptiste Colin — Touaregs de la ville, grains de sable dans la machine urbaine et sociale : scène et coulisses de la Commune des Couronnes

Ugo Russo — Salut à toi punk italien : affinités et divergences entre deux scènes punk marginales

12 mars — Ouverture

Sébastien Conche — Le punk est un chien pour l'homme

Pierre Génard — Comment tout faire rentrer dans une chanson : listes et énumérations dans les textes de Bérurier Noir

Philippe Roizès — Pessimisme combatif : contexte, forme et débouchés autour de l'album Macadam massacre

Nicolas Lahaye — Braquage Massacre : de Pali-Kao à la banlieue parisienne

Mistiti Irish Show