QUI?

PIND, c'est une équipe interdisciplinaire composée de chercheurs et d'acteurs issus de la scène. Qui cherche, qui discute, qui polémique, qui gueule parfois, mais toujours pour comprendre.

À la tête

Luc Robene

U. de Bordeaux, THALIM (UMR 71712)

[SD] Histoire

[TR] Bordeaux, Paris

Luc Robène est professeur à l’université de Bordeaux et chargé de cours à l’École polytechnique. Ses recherches portent sur l’histoire de la culture et des pratiques culturelles en France et en Europe (18e-21e siècles). Il co-dirige avec Solveig Serre le projet de recherche PIND.

CV in PDF

Solveig Serre

CNRS, CESR (UMR 7323)

[SD] Histoire, musicologie

[TR] Paris, Toulouse

Solveig Serre est ancienne élève de l’École nationale des chartes, docteur en histoire de l’Université Paris 1 (2006) et chargée de recherche au CNRS (depuis 2012). Elle est également chargée d’enseignement à l’École Polytechnique et à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Elle co-dirige avec Luc Robène le projet de recherche PIND.

CV in PDF

À la recherche

Christophe Becker

U. Paris 8, CRLC (EA 1569)

[SD] Littérature

[TR] Paris, Londres

Spécialiste de littérature expérimentale et de musique industrielle, Christophe Becker étudie les échanges entre cultures mainstream et underground tant dans le domaine littéraire, musical que cinématographique. En collaboration avec Aurélien Gleize (Questions Théoriques), il coordonne actuellement la traduction et la publication en ligne du poème «Agrippa» de William Gibson, 1992.

CV in PDF

Hyacinthe Belliot

CNRS, CESR (UMR7323)

Gestion administrative du projet PIND 

Hyacinthe Belliot est ingénieur d’études en analyses de sources au CNRS. Elle partage ses activités entre la gestion du fonds documentaire de la Renaissance et la gestion administrative des projets de recherches régionaux, nationaux, bilatéraux et européens du Programme Ricercar ainsi que l’organisation générale, aussi bien en France qu’à l’étranger.

CV in PDF

Vincent Besson

IE, CNRS, CESR (UMR 7323)

Responsable de la base de données du projet PIND

Vincent Besson est ingénieur d’études en sources anciennes au CNRS. Il participe aux développements et à la mise en place des nouvelles technologies en matières d’éditions musicales critiques (MEI). Il collabore en outre aux différents projets de recherches menés au sein du programme Ricercar.

CV in PDF

Vincent Bouat

MCC, Mission des archives

[SD] Archivistique

Vincent Bouat-Ferlier est archiviste paléographe et conservateur en chef du patrimoine. Il dirige la Mission des archives du ministère de la Culture depuis 2013, ce qui le conduit à collecter et conserver les archives du ministère et à travailler avec l’ensemble des opérateurs du ministère pour contribuer à la sauvegarde du patrimoine archivistique et à la préservation de la mémoire de la culture.

Camilla Cavicchi

CNRS, CESR (UMR 7323)

[SD] Musicologue

[TR] Italie, France, Belgique, Espagne, Portugal, Maroc

Chanteuse et musicologue depuis 1993, Camilla Cavicchi a consacré ses travaux aux traditions musicales orales dans le bassin de la Méditerranée à la Renaissance. La passion pour l’oralité dans l’histoire et pour les pratiques musicales populaires l’a amenée à chercher au-delà de la source écrite et se spécialiser dans l’iconographie musicale, l’organologie et l’histoire sociale.

CV in PDF

Joann Élart

U. de Rouen, GRHis (EA 3831)

[SD] Musicologie

[TR] Normandie

Joann Élart est maître de conférences en musicologie à l’université de Rouen, où il enseigne un peu l’histoire du rock et beaucoup l’histoire de la musique classique. Ses travaux portent essentiellement sur la vie musicale en France entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. Depuis 2012, il dirige et coordonne le développement scientifique de Dezède (https://dezede.org), portail sur l’histoire et la chronologie des spectacles.

CV en ligne

Samuel Étienne

EPHE, PRODIG (UMR 8586)

[SD] Géographe

[TR] Nantes, Rennes, Clermont-Ferrand, Poitiers

Fanzineur depuis 1985, Samuel Étienne a participé à de nombreux projets éditoriaux, punk et postpunk. Adepte du DIY, il a cofondé la revue Volume ! en 2002. Son expertise repose sur la spatialisation des phénomènes à travers l’usage des systèmes d’information géographique.

CV in PDF

Estelle Girard

CNRS, IRIS (UMR 8156)

[SD] Coordination et suivi du projet PIND

[TR] Axe normand, Rouen

Au sein de l’IRIS, Estelle Girard est chargée de l’appui à la recherche et l’enseignement. Elle assure la coordination et la gestion de l’unité, notamment la mise en place et le suivi de projets de recherche. Par ailleurs, elle conçoit et rédige des ouvrages de vulgarisation en sciences sociales destinés à la jeunesse.

CV in PDF

Philippe Gonin

U. de Bourgogne, Centre Georges Chevrier

[SD] Musicologie

John Greene

U. de Louisville, Kentucky (États-Unis)

[SD] Lettres

[TR] Paris, la France, l’Océanie

John Greene est professeur au département de langues de l’Université de Louisville où il enseigne depuis 1991. Dans ses recherches, il examine la représentation des objets de culture matérielle dans le roman et le récit maritime français ainsi que la chanson française.

Laurent Grün

U. de Lorraine (Metz), CRULH (EA 3945)

[SD] STAPS, Histoire

[TR] Metz, Paris

Laurent Grün est PRAG en STAPS à Metz où il est responsable du Master enseignement en EPS.

Ses recherches portent sur l’histoire des entraineurs et de l’entraînement en milieu sportif, sur le corps et ses usages en musique et dans la BD.

CV in PDF

Gérôme Guibert

U. Paris 3, CIM (EA 1484)

[SD] Sociologie

[TR] Montaigu, Nantes, Angers

Gérôme Guibert est docteur en sociologie, maître de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle. Depuis une vingtaine d’années, il étudie les pratiques musicales populaires via le prisme des sciences sociales. Il est le co-fondateur de la revue Volume!

CV in PDF

Tim Heron

U. Reims Champagne-Ardenne, CIRLEP (EA 4299)

[SD] Études irlandaises

[TR] Poitou-Charente

Tim Héron est professeur agrégé d’anglais à l’université de Reims et prépare une thèse intitulée « Alternative Ulster : Punk et Transgression dans l’Irlande du Nord des années 1970 et 1980 ». Ses travaux s’attachent à analyser plusieurs aspects du phénomène punk ainsi que leurs effets sur les pratiques et les attitudes des jeunes qui participent à une scène qui émerge dans le contexte d’une société nord-irlandaise conservatrice, marginale et sclérosée par le conflit.

CV in PDF

Michel Ktu

Artiste peintre et instigateur zizanie

Diplômé de l’Ecole des Gobelins section prise de vue, Michel Ktu a été l’un des précurseurs du graffiti parisien et a organisé plusieurs dizaines d’évènements culturels underground de la capitale, des catacombes aux squats. Il a travaillé comme programmateur dans la salle de concerts le New Moon à Pigalle dans les années 90, puis a ouvert et géré le squat mythique de la Miroiterie à Ménilmontant pendant quinze ans, où de nombreux artistes et plus de 15000 groupes, en majorité punk, sont passés.

Nicolas Lahaye

[SD] Histoire

Docteur en histoire des mondes modernes et contemporains, Nicolas Lahaye est l’auteur d’une thèse consacré au cinéma de série B. Il a réalisé des interventions sur les thématiques du cinéma populaire, pornographique et du punk, et a collaboré au projet de livre sur Brigitte Lahaie. Depuis 2011, il est membre de la revue électronique Circé (publication bi-mensuelle), fondée par des étudiants en histoire de l’Université de Versailles Saint-Quentin. Il est aujourd’hui professeur de français et de théâtre dans le secondaire.

CV in PDF

Simon Le Roulley

U. de Caen, CEEReV (EA3918)

[SD] Sociologie

[TR] Scène normande

Simon Le Roulley est doctorant en sociologie. Parallèlement à sa thèse sur le temps social, les travaux qu’il mène sur la scène punk portent plus spécifiquement sur la scène punk DIY comme pratique et pensée de l’autonomie politique. Il s’attache à montrer les possibles politiques qui s’en dégage mais également les rapports de domination qui s’y reproduisent. Il est par ailleurs activiste dans cette scène depuis 2004.

CV in PDF

Philippe Liotard

U. Lyon 1, L-VIS (EA)

[SD] Anthropologie

[TR] Lyon, Montpellier

Philippe Liotard est maître de conférences HDR à l’université de Lyon 1. Il travaille sur les modifications du corps et sur les suspensions corporelles, autant de pratiques qui nouent d’étroites relations avec la scène punk depuis le début de la période, avec une accélération depuis le milieu des années 1990. Il est également très impliqué sur le terrain des activistes punk queer.

Denis Mellier

U. de Poitiers, FoRell (EA 3816)

[SD] Littérature générale et comparée

[TR] Poitou-Charente

Denis Mellier est professeur à l’université de Poitiers. Il enseigne la littérature générale et comparée ainsi que le cinéma. Il travaille ces derniers temps plus particulièrement sur les rapports entre violence et représentation, les relations entre littérature et cinéma, les arts visuels et les questions de théorie littéraire.

Olivier Migliore

université Paul-Valéry Montpellier 3, laboratoire RIRRA 21

[SD] Musicologie

Olivier Migliore est docteur en musicologie. Il travaille sur l’analyse de la prosodie musicale des musiques vocales populaires, dont le punk. Il s’intéresse en particulier aux significations du rythme vocal produit dans un contexte musical.

Christophe Pécout

U. Lille 2, UPRES (EA 4110)

[SD] Histoire

 [TR] Normandie

Docteur en STAPS, Christophe Pécout est spécialiste d’histoire culturelle. Il étudie en particulier le développement des activités physiques et sportives en Normandie et s’intéresse aux représentations du sport à travers l’image et à la diffusion du mouvement punk en Normandie.

CV in PDF

Olivier Penot-Lacassagne

U. Paris 3, THALIM (UMR 7172)

[SD] Littérature

Olivier Penot-Lacassagne est maître de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Spécialiste de l’œuvre d’Antonin Artaud, des avant-gardes et des contre-cultures, il est l’auteur de plusieurs livres, parmi lesquels : Contre-cultures ! (CNRS éditions, 2013), Le Surréalisme en héritage : les avant-gardes après 1945 (L’Âge d’Homme, 2008). Il a organisé plusieurs colloques, des manifestations culturelles et a été le commissaire avec Catherine Brun de l’exposition sur les intellectuels et la guerre d’Algérie (IMEC, juin-octobre 2012).

Pierre Raboud

U. de Tours, CESR (UMR 7323)

[SD] Sciences politiques

[TR] Suisse, France, RDA et RFA

Pierre Raboud est post-doctorant au CESR dans le cadre du projet PIND. Ses recherches portent sur une analyse historique du mouvement punk en Suisse, Allemagne et France, notamment à travers sa thèse, intitulée « Fun et mégaphones : les scènes punks entre marginalité et politisation. Suisse, France, RDA et RFA (1977-1982) ». Il anime également le site Think Tank (www.thinktank.li) sur les différentes manifestations de la culture actuelle.

CV in PDF

Laurence Ramos

Plasticienne

Laurence Ramos est plasticienne et travailleur social. Licenciée en arts plastiques et en droit des affaires, elle est actuellement en cours de formation (diplôme social CAFERUIS). Elle a participé à des expositions collectives de peinture (Palais de Tokyo, Hôtel de Ville, Les Lilas, Montreuil, La Miroiterie). Elle a eu un atelier de peinture dans le squat parisien de la Miroiterie et est très impliquée dans projet pour obtenir de nouveaux locaux suite à la fermeture du squat en 2014.

Marine Schütz

Centre allemand d’histoire de l’art

[SD] Histoire de l’art

[TR] Bouches du Rhône, Rhône-Alpes

Marine Schütz est docteur en histoire de l’art de l’université Aix-Marseille (2016). Elle conduit des recherches sur l’histoire, les enjeux culturels, historiographiques et esthétiques du dessin dans le Pop art anglais et américain, et d’une manière générale de la production visuelle des années 1960 jusqu’à 1990.

CV in PDF

Audrey Tuaillon-Demesy

U. de Franche-Comté, C3S (EA 4660)

[SD] Sociologie

[TR] Vosges

Audrey Tuaillon Demésy est Maître de conférences à l’université de Franche-Comté.

Ses recherches portent sur les activités ludiques alternatives (histoire vivante, quidditch, etc.) et sur les liens existant entre imaginaire, subculture et monde social.

CV in PDF

Éric Wittersheim

EHESS, IRIS (UMR 8156)

[SD] Anthropologie

[TR] Région parisienne

Éric Wittersheim est maître de conférences à l’EHESS. Réalisateur de documentaires ethnographiques, il s’intéresse à la production de discours culturels, symboliques et politiques par les marges. En dehors de ses recherches océanistes, il s’est également intéressé aux néo-ruraux en France ainsi qu’aux supporters de football dans une perspective d’anthropologie urbaine. Il a activement participé à la scène punk alternative (1985-89) à travers un fanzine et un label musical : Kakofony.

Au son

Dominique Burdin

Preneur de son du projet PIND

Dominique Burdin s’est formé à l’ingénierie audio au sein de la radio associative FMR (Toulouse). Il est missionné par l’équipe PIND pour mettre en mémoire sonore la production fertile des communications et débats enregistrés lors des journées d’étude PIND.

À l'image

Muriel Delepont

De Nick Cave à Warren Ellis, en passant par Kim Gordon, Jack White, Tom Waits, Anton Newcombe et Iggy Pop, l’objectif de Muriel Delepont a shooté l’essentiel des grands fauves du rock’n’roll. Son art capte l’artiste hors et en scène sans fard et sans artifices. Le regard, absent, présent, profond, effacé, fuyant, interrogateur, l’attitude et la position des corps sont autant de signes distincts et singuliers qui composent le cliché et traduisent en profondeur l’humeur et le caractère du modèle. Ses clichés ont cette vérité et cette force, cette distinction et cette honnêteté, c’est puissant comme un alcool blanc et fort comme une clope sans filtre !

www.murieldelepont.carbonmade.com

Sue Rynski

Photographe

Sue Rynski a vécu et photographié à la fin des années 1970 les débuts du punk dans sa ville natale de Detroit USA. Artiste photographe, son travail est inspiré par la musique et les subcultures underground. Son statut d’insider lui accorde une position singulière et authentique. Reconnue et exposée à travers le monde, les photographies de Sue Rynski témoignent d’un engagement direct et immersif.

À l'édition

Isabelle Pelletier

Éditrice des publications PIND

Isabelle Pelletier est éditrice indépendante. Elle travaille notamment dans l’édition publique scientifique, de la conception de projets éditoriaux à la réalisation des ouvrages imprimés et numériques, et à leur diffusion dans la communauté scientifique et au-delà.

CV in PDF